Crédit photo Thierry David
 
Par Sudouest.fr
 
Plus de 2600 sportifs ont participé à la course à pied virtuelle lancée par « Sudouest » au profit de la Ligue contre le Cancer. L’opération a permis de récolter plus de 20 000 euros de dons

Organisé par votre journal « Sud Ouest » depuis le 1er avril, au profit de la Ligue contre le Cancer, le « Challenge tour du monde » était un défi virtuel dont l’objectif collectif était de vous faire parcourir 40 000km en 20 jours. A chaque participation en ligne, 4 euros ou davantage étaient reversés au bénéfice de la Ligue. Sous l’impulsion des plus de 2600 inscrits, âgés entre 5 et 86 ans, l’opération sportive et solidaire a dépassé toutes les espérances.

Au final, ce sont plus de 20 000 euros de dons qui ont été récoltés et plus de 116 000 kilomètres ont été parcourus par des coureurs ou des marcheurs, soit presque trois fois l’objectif attendu. « Sud Ouest » tient à remercier l’ensemble des participants pour leur implication dans cette aventure, qui a séduit des sportifs issus de 90 départements français, et même 13 pays différents. Dans la liste des participants, consultable ci-dessous, 259 clubs, groupes ou entreprises sont même représentés. Notons aussi dans les statistiques que ce sont les femmes (60 %) qui étaient les plus nombreuses à participer au challenge.

 

Et en Gironde ?

Le comité Gironde de la Ligue contre le cancer a mobilisée son équipe. Bénévoles et permanents ont parcouru les quais de Bordeaux afin d’encourager les girondins à participer à ce challenge. Ca a fonctionné ! Le comite de la Gironde compte 958 participants au Challenge !

 

Pourquoi ce challenge ?

Les 30 minutes par jour d’activités physiques dynamiques peuvent être réalisées à travers une somme d’activités physiques de courtes durées que l’on peut intégrer à ses activités quotidiennes telles que marcher pour se rendre d’un endroit à un autre, aller faire des courses ou chercher ses enfants à pied, danser sur sa musique préférée, etc.

Mettre son corps en mouvement au quotidien est donc souvent plus une question de prise de conscience des occasions de « bouger plus ».

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin